Tout comprendre sur le SHAB ou surface habitable d’une habitation

Tout d’abord il faut savoir à quoi vous faites référence quand vous parlez de surface habitable.

En effet divers textes donnent le mode de calculs des diverses surfaces et ce en fonction de textes de références et ou de la période dans le projet de construction. Nous pouvons distinguer deux types de surfaces : la surface plancher et la surface habitable.


La SP ou surface plancher en phase permis de conduire :

comment calculer une surface au plancher

Pour calculer la surface de base d’une maison ou d’un logement avant déductions, il faudra additionner toutes les surfaces qui correspondent effectivement à du plancher : 

  • Tous les niveaux hors sous-sol
  • Toutes les surfaces possédant une toitures closes par des menuiseries.
  • Il faut également comptabilisé les surfaces non isolées ou non chauffées. Ce n’est qu’ensuite que nous pourrons déduire certaines de ces surfaces. Un certain nombre de surfaces ne comptent pas dans ce calcul :
  • les surfaces de plancher de hauteur sous plafond inférieure ou égale à 1,80 mètre
  • Tout vide et toutes trémies d’escaliers les marches d’escaliers et rampes d’accès, les garages, les vérandas, chauffées ou bien non chauffées.

La surface habitable (SHAB)

Il s’agit de la surface de référence dans le domaine de la construction et de l’immobilier. Elle est mentionnée dans les baux de location, mais aussi dans les contrats de vente de maisons.  

La SHAB sert également à définir les conditions minimales d’habitabilité. Pour ces dernières elles contribuent à la qualification d’indécence du logement (les logements d’une surface de 9mètres carré et moins et d’une hauteur inférieure à 1.80 mètre ne sont pas considérés habitable).

 Les chambres de bonnes souvent situées sous combles et transformée en studios sous la pression immobilière des grandes villes posent souvent ce problème.

Surface habitable quels sont les points à retenir ?

Une pièce ne peut pas faire moins d’une surface de 9 mètres carré.

Attention la hauteur minimale à retenir pour ce calcul est de 1.80 mètre ce qui implique que les surfaces sous combles sont fortement réduites par ce calcul, la surface au sol des combles n’est quasiment jamais la surface habitable.

Les trémies, et autres vides, les surfaces couvertes de stationnement, les combles perdus sont à retirer de notre surface habitable. Notez qu’une véranda chauffée va compter dans la surface habitable alors qu’elle sera exclue de la SCHAB.

La hauteur sous plafonds et ou rampants, la surface au sol et la destination de la pièce permettent donc de qualifier la surface HABITABLE de cette dernière.

Calcul loi CARREZ

Contrairement à la surface habitable, la surface loi CARREZ prend en compte la surface des combles non habitables, des greniers, dessertes vérandas et autres pièces de rangement d’une hauteur sous plafond supérieure ou égale à 1.80m.

Un des principaux avantage d’un certificat CARREZ est sa permanence. Il est donc inutile de refaire le calcul à chaque cession de la maison. En effet il est valide tant qu’aucune modification ne change la superficie privative de la maison ou du logement. ( rénovation, extension, modification) 

Contactez un expert en bâtiment

Vous rencontrez un problème similaire ou tout autre problème lié au bâtiment ? Vous pouvez remplir le formulaire pour entrer en contact avec un expert régional.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Décrivez-nous votre besoin d'expertise.


Groupe Experts Bâtiment

© 2022 Groupe Expert Bâtiment