Achat en VEFA conditions pour réception


Contactez un expert en bâtiment

Votre devis gratuit

Appelez maintenant !
vice lors d'une réception en VEFA, les conditions pour réceptionner un VEFA,

L’achat en VEFA d’une maison individuelle est assez rare. En effet, seules les maisons présentes dans une copropriété dite horizontale sont vendues en VEFA. Pour les maisons individuelles la vente par CCMI (contrat de construction de maison individuelle) est souvent majoritairement préférée.

Quelles différences entre CMI et VEFA pour une maison ?

Une des grandes différences entre la vente en CCMI et la vente en VEFA réside dans l’obligation d’être rattaché à une copropriété lors de la vente en VEFA. En outre, l’acheteur devient propriétaire uniquement au moment de la remise des clés contrairement au CMI où celui-ci le devient lors de l’achat du terrain. Pour faire simple, en VEFA vous achetez votre maison au promoteur alors qu’en CCMI vous pouvez trouver le promoteur qui construira votre maison sur le terrain acheté. Vous réceptionnez le CMI on vous livre la VEFA.

De plus, l’offre pour les maisons est très inférieure aux appartements en VEFA. Majoritairement, ce sont de petits promoteurs locaux qui vont proposer ce genre de construction et non de gros services nationaux. Les maisons en VEFA regagnent néanmoins en intérêts notamment grâce à leur temps de réalisation court et la souplesse des garanties pour le constructeur.

Il existe de nombreux avantages à la maison en VEFA notamment :

  • Un paiement en pourcentage différés sur toutes les étapes du projet
  • Des finitions modernes au goût du jour
  • Une garantie d’achèvement du chantier
Il existe néanmoins des risques à l’achat de maison en VEFA.
  • Le retard de livraison est le risque majeur en VEFA : En effet, il est important de vérifier les clauses concernant la responsabilité du vendeur lors de retard de livraison. Sans cette clause, il vous sera difficile de demander des indemnités de retard en cas de litige.

  • L’abandon de chantier : il arrive parfois que le constructeur abandonne tout simplement le chantier. Dans ce cas de figure, vous pouvez faire appel à votre garantie financière d’achèvement, le garant de livraison

  • La non-conformité du logement : il peut arriver qu’il existe des disparités entre les plans et l’état réel du logement lors de l’état des lieux. Dans ce cas, il est primordial de noter tous les vices et de demander au vendeur de mettre le logement en conformité. Si celui-ci n’accepte pas vos demandes, vous disposez de recours légaux.

A savoir

Bien qu’il existe des risques il existe aussi des moyens de s’en prémunir. Une des solutions les plus sécurisantes est de faire appel à un expert en construction. Celui-ci va vous accompagner et vous conseiller lors de toutes les étapes du chantier. Son expertise dans le bâtiment vous permettra de prendre les meilleures décisions. De plus, il fera office de médiateur avec le vendeur ce qui permettra d’établir un dialogue et un suivi. En outre, l’expert va pouvoir vous accompagner lors de l’état des lieux et relever les vices éventuels. Pour conclure, en cas de litige, l’expert en bâtiment pourra vous conseiller sur les démarches légales à entreprendre et les différents documents requis pour faire valoir vos intérêts.

Groupe Experts Bâtiment

© 2022 Groupe Expert Bâtiment